Covid-19 Updates

Le premier ministre annonce la mise en place d’une preuve de vaccination canadienne standardisée contre la COVID-19 pour les voyages

La vaccination est la meilleure manière d’assurer la santé et la sécurité des Canadiens, de leur permettre de reprendre leurs activités préférées et de prévenir de nouveaux confinements. Alors que de nouvelles exigences en matière de voyage sont instaurées au Canada et dans le monde entier, le gouvernement du Canada travaille en étroite collaboration avec les provinces et les territoires à la mise en place d’une preuve de vaccination standardisée qui facilitera les voyages internationaux et nationaux.

Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé aujourd’hui que, en collaboration avec les provinces et les territoires, une preuve de vaccination canadienne standardisée contre la COVID-19 est maintenant offerte aux résidents de Terre-Neuve-et-Labrador, des Territoires du Nord-Ouest, de la Nouvelle‑Écosse, du Nunavut, de l’Ontario, du Québec, de la Saskatchewan et du Yukon, et qu’elle sera bientôt offerte dans les autres provinces. Le Canada collabore également avec des partenaires internationaux pour que cette preuve de vaccination soit reconnue et acceptée à l’étranger, de sorte qu’elle puisse également être utilisée pour faciliter les voyages dans le monde entier.

La preuve de vaccination canadienne contre la COVID-19 offre aux Canadiens un moyen fiable et sûr de démontrer leur historique de vaccination contre la COVID-19, tant au Canada qu’à l’étranger. Elle est délivrée par les provinces et les territoires aux personnes vaccinées et enregistrées auprès des autorités sanitaires provinciales ou territoriales. La preuve de vaccination pourra également être utilisée avec ArriveCAN, l’application mobile et le site Web permettant aux voyageurs de fournir les renseignements qu’ils sont tenus de soumettre lorsqu’ils arrivent au Canada en provenance d’autres pays.

La preuve de vaccination standardisée sera conforme aux nouvelles exigences du Canada relatives à la vaccination des voyageurs qui entreront en vigueur le 30 octobre 2021. Les voyageurs peuvent continuer à utiliser leur preuve de vaccination provinciale pour les voyages nationaux ou internationaux si la preuve de vaccination standardisée n’est pas encore disponible dans leur province.

La preuve de vaccination annoncée aujourd’hui s’inscrit dans le cadre des cinq engagements en matière de vaccination que le gouvernement du Canada mettra en œuvre dans les 100 premiers jours de son nouveau mandat. Plus de 83 % des Canadiens admissibles sont entièrement vaccinés contre la COVID-19, mais la lutte contre le virus se poursuit. Le gouvernement continuera de faire de la vaccination une priorité afin d’assurer la sécurité des Canadiens, d’en finir avec la COVID-19 et de bâtir un pays meilleur pour tous.

Le certificat de vaccination contre la COVID-19 amélioré muni d’un code QR et l’application VérifOntario pourront être téléchargés à compter du 15 octobre

Le certificat de vaccination contre la COVID-19 amélioré muni d’un code QR et l’application VérifOntario pourront être téléchargés à compter du 15 octobre

 En prévision du 22 octobre, le gouvernement de l’Ontario permettra de télécharger gratuitement et à l’avance le certificat de vaccination amélioré muni d’un code QR et l’application de vérification conçue en Ontario, VérifOntario. Ensemble, ces outils offriront à la population un moyen facile, sécuritaire et pratique de fournir une preuve de vaccination lorsque requis, et doteront les entreprises et les organisations d’une solution conviviale pour valider les certificats de vaccination tout en protégeant la vie privée des gens.

Afin d’assurer aux utilisateurs une expérience sans tracas, la province permettra le téléchargement des certificats de vaccination améliorés par cohortes. Les Ontariennes et les Ontariens pourront télécharger leurs certificats de vaccination améliorés munis d’un code QR à partir du portail de vaccination contre la COVID-19 pendant trois jours en fonction de leur mois de naissance :

  • 15 octobre, de 0 h à 23 h 59 : les personnes nées entre janvier et avril
  • 16 octobre, de 0 h à 23 h 59 : les personnes nées entre mai et août
  • 17 octobre, de 0 h à 23 h 59 : les personnes nées entre septembre et décembre

À compter du 18 octobre à 6 h, le portail sera accessible à toute personne qui souhaite télécharger son certificat de vaccination amélioré, quel que soit son mois de naissance. Les personnes peuvent également téléphoner à l’InfoCentre provincial pour la vaccination au 1-833-943-3900 pour demander que leur certificat de vaccination amélioré leur soit envoyé par courriel ou par la poste.

Les Ontariennes et les Ontariens peuvent enregistrer une version électronique de leur certificat de vaccination muni d’un code QR sur leur téléphone ou l’imprimer. Les versions électroniques et papier seront toutes deux acceptées par les entreprises. Bien que le récépissé de vaccination sans code QR demeure valide et continue d’être accepté, le gouvernement encourage toutes les personnes à télécharger leur certificat de vaccination amélioré muni d’un code QR, car il permet de valider facilement, rapidement et de façon sécuritaire leur preuve de vaccination. Les Ontariennes et les Ontariens devront continuer de présenter une pièce d’identité avec leur nom et leur date de naissance avec leur preuve de vaccination lorsqu’ils visiteront certaines entreprises et organisations.

Le certificat de vaccination amélioré muni d’un code QR de l’Ontario est conçu selon les normes applicables aux cartes santé SMART adoptées par le gouvernement fédéral, en collaboration avec les provinces et les territoires. De plus, afin de répondre aux besoins des Ontariennes et des Ontariens qui voyagent à l’étranger, l’Ontario a ajouté le logo du gouvernement du Canada sur le certificat de vaccination amélioré.

Les entreprises et les organisations peuvent télécharger gratuitement l’application de VérifOntario à partir des magasins d’applications Apple et Google. L’application a été rendue accessible avant le 22 octobre pour permettre aux entreprises et les organisations de la télécharger et d’assurer qu’elles disposent de suffisamment de temps pour se familiariser avec son fonctionnement. L’application développée en Ontario a été conçue pour aider les entreprises à confirmer rapidement et facilement si une personne est entièrement vaccinée contre la COVID-19, tout en protégeant sa vie privée. L’application VérifOntario destinée aux entreprises peut être utilisée sans connexion à Internet, mais comme pour toute autre application, il est nécessaire de la connecter de temps à autre à l’Internet pour la maintenir à jour. De plus, l’application ne stocke jamais de renseignements personnels et ne montre que les données nécessaires pour confirmer le statut de vaccination de la personne.

L’application VérifOntario servira uniquement à balayer et à lire des codes QR officiels émis par le gouvernement, comme celui que l’on trouve sur le certificat de vaccination amélioré de l’Ontario, ainsi que les codes des cartes santé SMART utilisés dans d’autres provinces, notamment le Québec, la Colombie-Britannique et le Territoire du Yukon.

Les Services numériques de l’Ontario en collaboration avec le ministère associé de l’Action pour un gouvernement numérique ont travaillé de pair avec le ministère de la Santé pour développer l’application VérifOntario. Des recherches approfondies sur les utilisateurs ainsi que des consultations ont été menées avec les parties prenantes et les entreprises afin de s’assurer que l’application sera facile à utiliser.

Depuis l’entrée en vigueur de l’exigence relative à la preuve de vaccination, la province a atteint deux jalons clés dans sa réponse à la COVID-19 : plus de 87 pour cent des personnes âgées de 12 ans et plus ont reçu au moins une première dose de vaccin, et plus de 82 pour cent ont reçu deux doses.

L’Ontario lève prudemment les limites de capacité dans certains milieux

Stabilité ou amélioration des indicateurs de santé publique et de soins de santé à mesure que les taux de vaccination augmentent

Compte tenu de la stabilité ou de l’amélioration des indicateurs de santé publique et de soins de santé, le gouvernement, en consultation avec le médecin hygiéniste en chef, augmente prudemment les limites de capacité dans certains milieux intérieurs et extérieurs où une preuve de vaccination est exigée, ainsi que dans certains milieux extérieurs dont la capacité est inférieure à 20 000 personnes. Cette démarche graduelle et progressive continuera d’aider à protéger les gens et à assurer que la province continue de lever de façon prudente et sécuritaire les mesures de santé publique.

Conformément à la démarche prudente adoptée par le gouvernement, à compter du samedi 9 octobre 2021, à 00 h 01, les limites de capacité seront levées pour permettre une capacité de 100 % dans les lieux suivants :

  • les salles de concert, les théâtres et les cinémas;
  • les zones réservées aux spectateurs dans les installations sportives et récréatives (à l’exclusion des gymnases et des entraînements personnels);
  • les lieux de réunions et d’événements (les lieux intérieurs de réunions et d’événements devront toujours limiter la capacité au nombre de personnes pouvant maintenir la distanciation physique);
  • les hippodromes, les pistes de course automobile et autres lieux similaires;
  • les lieux de production commerciale de cinéma et de télévision accueillant un auditoire en studio.

À ce jour, il y a eu un nombre limité d’éclosions dans ces milieux. Les autres mesures de santé publique et de sécurité en milieu de travail demeurent en vigueur pour ces milieux. Il peut s’agir du port d’un couvre-visage, du dépistage et de la collecte de renseignements sur les clients pour appuyer la recherche des contacts. Dans les milieux où les limites de capacité ont été levées, l’exigence de respecter la distanciation physique de deux mètres est retirée, à quelques exceptions près. De plus, une preuve de vaccination continuera d’être exigée dans les milieux extérieurs où la capacité maximale normale est de 20 000 personnes ou plus pour assurer la sécurité de ces lieux pour les clients.

Depuis l’entrée en vigueur de l’exigence de fournir une preuve de vaccination, la province a atteint deux jalons clés dans sa réponse à la COVID-19, puisque plus de 86,8 % des personnes âgées de 12 ans et plus ont reçu au moins une première dose de vaccin et que plus de 81,9 % ont reçu deux doses. La majorité des nouveaux cas continuent d’être observés chez les non-vaccinés.

Conformément à la démarche prudente adoptée par le gouvernement, à compter du samedi 9 octobre 2021, à 00 h 01, les limites de capacité seront levées pour permettre une capacité de 100 % dans les lieux suivants :

  • les salles de concert, les théâtres et les cinémas;
  • les zones réservées aux spectateurs dans les installations sportives et récréatives (à l’exclusion des gymnases et des entraînements personnels);
  • les lieux de réunions et d’événements (les lieux intérieurs de réunions et d’événements devront toujours limiter la capacité au nombre de personnes pouvant maintenir la distanciation physique);
  • les hippodromes, les pistes de course automobile et autres lieux similaires;
  • les lieux de production commerciale de cinéma et de télévision accueillant un auditoire en studio.

À ce jour, il y a eu un nombre limité d’éclosions dans ces milieux. Les autres mesures de santé publique et de sécurité en milieu de travail demeurent en vigueur pour ces milieux. Il peut s’agir du port d’un couvre-visage, du dépistage et de la collecte de renseignements sur les clients pour appuyer la recherche des contacts. Dans les milieux où les limites de capacité ont été levées, l’exigence de respecter la distanciation physique de deux mètres est retirée, à quelques exceptions près. De plus, une preuve de vaccination continuera d’être exigée dans les milieux extérieurs où la capacité maximale normale est de 20 000 personnes ou plus pour assurer la sécurité de ces lieux pour les clients.

Depuis l’entrée en vigueur de l’exigence de fournir une preuve de vaccination, la province a atteint deux jalons clés dans sa réponse à la COVID-19, puisque plus de 86,8 % des personnes âgées de 12 ans et plus ont reçu au moins une première dose de vaccin et que plus de 81,9 % ont reçu deux doses. La majorité des nouveaux cas continuent d’être observés chez les non-vaccinés.

L’Ontario publie des directives pour soutenir la politique en matière de preuve de vaccination

La province continue d’élargir l’admissibilité à la troisième dose pour les personnes les plus à risque de contracter la COVID-19

 Alors que la province continue de faire face à la quatrième vague de la pandémie alimentée par le variant Delta hautement transmissible, le gouvernement protège davantage les Ontariens par des mesures continues qui encouragent chaque personne admissible à se faire vacciner et à aider à enrayer la propagation de la COVID-19.

Aujourd’hui, le gouvernement a publié le règlement et les directives à l’intention des entreprises et des organisations pour les aider à mettre en œuvre les exigences relatives à la preuve de vaccination, qui entreront en vigueur le 22 septembre 2021. L’exigence d’une preuve de vaccination contribuera à augmenter les taux de vaccination, à protéger les personnes dans les environnements intérieurs à risque élevé et à maintenir les entreprises ouvertes.

Avant le 22 septembre, tous les Ontariens peuvent imprimer ou télécharger leur récépissé de vaccination à partir du portail provincial de prise de rendez-vous. Le ministère travaille sur des mesures de soutien et des services supplémentaires pour aider les résidents de l’Ontario qui ont besoin d’aide pour obtenir une preuve de vaccination, notamment en demandant qu’une copie soit envoyée par la poste. Les personnes qui ont besoin d’aide pour obtenir une copie de leur récépissé de vaccination, y compris si elles n’ont pas accès à un ordinateur ou à une imprimante, peuvent appeler l’InfoCentre provincial pour la vaccination au 1-833-943-3900.

L’Ontario met au point un certificat de vaccination amélioré avec un code QR unique pour qu’il soit plus sûr, plus sécurisé et plus pratique de montrer que vous avez été vacciné, lorsque cela est requis. Le certificat de vaccination amélioré et l’application de vérification seront disponibles d’ici le 22 octobre 2021. Les directives de l’Ontario sur la preuve de vaccination seront mises à jour pour tenir compte des nouveaux processus.

La politique en matière de preuve de vaccination a entraîné une augmentation marquée des taux de vaccination. Entre le 1er et le 8 septembre, la moyenne sur sept jours des premières doses administrées a augmenté de plus de 29 %, passant de plus de 11 400 doses à plus de 14 700 doses. Pendant cette période, plus de 90 000 premières doses et 102 000 secondes doses ont été administrées en Ontario à des personnes âgées de 18 à 59 ans.

Afin d’accroître davantage le taux de vaccination, la province poursuit sa stratégie du dernier kilomètre pour atteindre les personnes admissibles qui n’ont pas encore reçu une première ou une deuxième dose. Cette stratégie comprend les actions suivantes :

  • le centre d’appels provincial a pris ou repris plus de 135 000 rendez-vous;
  • le bus GO-VAXX a administré plus de 3 700 doses, dont 50 % étaient des premières doses, depuis son lancement le 7 août 2021;
  • la mise en place d’une Ligne provinciale de promotion de la confiance à l’égard de la vaccination que les personnes peuvent appeler pour parler à un agent expérimenté ou à un spécialiste de la santé pour répondre à leurs questions sur la vaccination contre la COVID‑19;
  • le soutien à plus de 550 cliniques de vaccination dans les écoles primaires, secondaires et postsecondaires ou à proximité, qui sont actuellement opérationnelles ou prévues dans un avenir proche.

Afin de protéger davantage les personnes les plus exposées à la COVID-19 et au variant Delta, le gouvernement, en consultation avec le médecin hygiéniste en chef, suit les données probantes et les recommandations du Comité consultatif national de l’immunisation et commencera à offrir des troisièmes doses du vaccin contre la COVID-19 à des groupes supplémentaires, tels que les personnes souffrant d’immunodéficience primaire modérée ou grave, les personnes recevant un traitement actif pour des conditions fortement immunosuppressives et celles atteintes du syndrome d’immunodéficience acquise. Les lieux et le moment de l’administration des troisièmes doses varieront selon les circonscriptions sanitaires et les populations à risque élevé, en fonction de la planification et des considérations locales.

La Ville d’Ottawa met en œuvre une politique de vaccination obligatoire pour ses employés

Énoncé de la politique

La Ville d’Ottawa entend assurer la sécurité au travail et protéger les employés, les bénévoles, les entrepreneurs et les clients contre les risques de la COVID-19. Cette politique, qui se veut une mesure temporaire destinée à réduire les dangers de la COVID-19, peut être modifiée à mesure que sont publiés officiellement les nouvelles directives de la santé publique ou les lois, les règlements ou les décrets du gouvernement provincial ou du gouvernement fédéral. Ces directives, lois, règlements d’application ou décrets font foi jusqu’à ce que cette politique soit modifiée pour respecter les nouvelles exigences.

La Ville d’Ottawa oblige tous les employés, bénévoles, entrepreneurs et étudiants stagiaires à se faire vacciner complètement contre les dangers de la COVID-19, afin d’assurer la santé et la sécurité de nos milieux de travail et de notre collectivité.

Tous les employés de la Ville d’Ottawa doivent, au plus tard le 1er novembre 2021, recevoir les deux doses d’un vaccin contre la COVID-19 reconnu par Santé Canada ou par l’Organisation mondiale de la santé. Les employés qui ne sont pas complètement vaccinés doivent recevoir la première dose d’un vaccin contre la COVID-19 au plus tard le 15 septembre 2021 et la deuxième dose au plus tard le 15 octobre 2021 pour veiller à respecter cette politique.

Objectif

L’objectif de cette politique consiste à obliger tous les employés, bénévoles, entrepreneurs et étudiants stagiaires à se faire complètement vacciner.

Champ d’application

Cette politique s’applique à tous les employés, bénévoles, entrepreneurs et étudiants stagiaires qui travaillent ou travailleront à la Ville.

Les employés qui se consacrent aux différentes activités de la Ville peuvent être appelés à respecter d’autres exigences dans le cadre des directives, des règlements d’application, des décrets et des mesures législatives, selon leurs fonctions et leurs attributions précises.

Les futurs employés devront fournir la preuve de la vaccination complète contre la COVID-19 conformément à cette politique est une condition d’emploi à la Ville d’Ottawa pour tous.

Exigences de la politique

La vaccination est l’une des mesures de protection essentielles contre les dangers de la COVID-19.

Puisque la Ville a la volonté de continuer d’élaborer et de mettre en œuvre, dans les milieux de travail, les contrôles à exercer pour réduire les dangers et maîtriser les risques de la COVID-19, tous les employés, bénévoles, entrepreneurs et étudiants stagiaires qui travaillent et travailleront à la Ville doivent fournir la preuve qu’ils ont été complètement vaccinés contre la COVID-19. Sont recevables en preuve, les documents confirmant la réception de la série vaccinale approuvée au Canada (soit Pfizer-BioNTech, Moderna AstraZeneca/COVISHIELD ou Janssen/Johnson & Johnson), homologuée pour utilisation d’urgence par l’Organisation mondiale de la santé ou approuvée par Santé Canada. La liste des vaccins acceptés pourrait s’allonger dans le futur.

Les employés qui ne peuvent pas se faire vacciner doivent déposer par écrit la preuve établie par un médecin ou un infirmier ou une infirmière praticien(ne) indiquant la raison médicale pour laquelle ils ne sont pas complètement vaccinés contre la COVID-19, ainsi la durée de l’effet de l’exemption médicale.

Les employés sans exemption médicale et non complètement vaccinés contre les dangers de la COVID-19 recevront de l’information et devront suivre un cours de formation obligatoire sur les vaccins contre la COVID-19 afin de promouvoir le respect de cette politique.

Les employés qui n’ont pas de plan d’adaptation approuvé et qui ne sont pas complètement vaccinés contre les dangers de la COVID-19, conformément aux exigences de la mise en œuvre de cette politique, peuvent décider de demander un congé annuel, un congé compensatoire des heures supplémentaires (s’il y a lieu) ou un congé sans solde.

Back to Top